Mairie de Vézelay
Ce qui se dit se raconte à Vézelay, à propos de Vézelay et que l'on ne vous dira nulle part ailleurs.
Affichage des articles appartenant à la catégorie: Première catégorie

Villiers : un Président pour les nuls

06 Avr 2015 


Villiers a été élu Président de
l’institution départementale le 2 avril. Un choix lourd de conséquences pour l’Yonne.






On a vu ce triste personnage à l’œuvre avec le bilan que
l’on connait.
On peut sans se tromper
prévoir ce que sera sa politique –si ce terme a un sens lorsqu’il s’agit
d’évoquer la démarche de Villiers-.



L’Yonne battra un record et ravira au Cher (qui a changé de majorité)  le titre de département métropolitain le plus mal géré. Le sud du
département continuera son décrochage économique dans le silence et le mépris
le plus total, laissant des territoires
entiers comme le Tonnerrois ou la zone de Saint Florentin s’enfoncer dans le
chômage
. On a vu ce qu’il a été capable de faire dans le dossier Meneau des déclarations et rien d’autre. C’est lui
aussi qui pousse la Bière de Vézelay à la fermeture, une des rares créations
d’entreprise qui marche. L’action sociale se fera au fil de l’eau et
l’investissement restera une peau de chagrin.



Par contre, la dotation pour les « retraites complémentaires » des élus  (voir notre précédent article)  bénéficiera d’un budget annuel de plus de
200 000 €
. Les subventions seront attribuées entre amis (ce qui lui a
permis de se faire élire)…



Il ira d’un bout à l’autre du
département prononçant des discours creux d’un autre temps à l’issue desquels
il offrira des canons. Il se lancera,
sans crainte du ridicule, dans les causes les plus vaines
comme ses
pétitions contre le découpage des cantons, ou son action en justice afin de
pouvoir devenir Sénateur…



Tout ceci fait la joie du Front National. Grâce à Villiers il n’aura même pas à faire campagne, les
électeurs viendront à lui. On oublie trop que ce sont les politiciens incompétents, ceux qui corrompent les esprits
qui sont les vrais ennemis de la démocratie.



 





Admin · 22459 vues · 0 commentaires
Catégories: Première catégorie

A Hubert Barbieux maire de Vézelay : vigilance, vigilance…

21 Aoû 2013 

Vigilance a titré lundil’Yonne Républicaine dans son compte rendu portant sur le dernier conseil municipal. Le terme parait plus approprié que jamais.
Vous avez jusqu’à maintenant accompli un parcours qui s’apparente à un sans faute. Mais c’est maintenant que les choses  vont devenir plus délicates. Lors de la dernière session du conseil municipal, vous avez pu remarquer qu’André Villiers sans aucun complexe a commencé à se manifester. Sans complexe, car la situation désastreuse à laquelle vous faite face constitue son œuvre et son héritage : laxisme financier, immobilisme ardent, choix et suivi de la société d’études dans le cadre du Schéma Directeur, scandale en perspective concernant la Maison médicale…Mêlant arrogance et incompétence il n’hésitera pas le moment venu, à devenir un opposant déterminé des mesures qu’il vous oblige à prendre. Il va être contraint très vite de se retrouver des prébendes. Ses présidences vont avoir une fin prochaine. Alors la mairie de Vézelay serait bonne à reprendre. Alors vigilance !

Après une nette amélioration, la circulation à Vézelay redevient depuis une semaine chaotique. Si des contrôles dissuasifs ne sont pas introduits vous risquez de voir vos efforts légitimes rapidement compromis. Là aussi vigilance.

Il devient indispensable d’apporter des solutions rapides et efficaces aux grandes questions  dont personne n’a jugé utile de se préoccuper : redonner un aspect « présentable » à ce lieu, concrétiser une stratégie capable de mettre un terme à la chute de la fréquentation et de l’attractivité de Vézelay…Cela n’ira pas sans mal ni psychodrames.

Alors je n’hésite pas à vous le redire vigilance car vous êtes à tous les sens du terme très attendu. 

Admin · 1736 vues · 0 commentaires
Catégories: Première catégorie

Vézelay : la stratégie périlleuse du nouveau maire.

15 Jul 2013 



C’était
la foule des grands jours,  le tout
Vézelay mondain a assisté, le 13 juillet au matin, à la désignation du nouveau maire. Alors que la veille encore le conseiller
municipal fraichement élu assurait à qui voulait l’entendre qu’il souhaitait, en
toute modestie, se donner le temps d’observer, d’apprendre, Hubert  Barbieux est élu  maire sans qu’aucun autre concurrent ne se
manifeste !




Que
penser de cette élection ?  





Elle
amène à s’interroger. Face à la composition du Conseil municipal, H. Barbieux s’inscrirait-il déjà  dans la mouvance  de Villiers et consorts, ce que pensent certaines
personnes bien informées.





Est-ce sciemment que l’assemblée municipale
l’a désigné ?
 Dans cette dernière hypothèse le paradigme est
simple. Avec une équipe qui ne lui doit rien, qui a fait la preuve de sa
division et de son incompétence que
voulez-vous qu’il fasse
. Ses huit mois d’exercice dans ces conditions
serviront à démontrer qu’il n’est pas
l’homme providentiel que Vézelay attendait
. Ce qui, à l’issue de quelques
mois décevants permettrait à Villiers et
à Bouveau -et à d’autres-  de rendre à
nouveau légitime leur candidature
, arguant du fait que le nouveau
prétendant n’avait en aucun cas fait mieux qu’eux.





La désignation des adjoints qui a été moins simple, s‘inscrit dans une continuité très  inquiétante, et concrétise déjà  les difficultés dans lesquelles se trouve H.
Barbieux.





Etait-il pertinent de solliciter le poste de
maire à quelques mois d’élections
qui
aurait permis de faire émerger une nouvelle équipe. Souhaitons néanmoins pour
Vézelay qu’Hubert Barbieux sache faire
preuve d’indépendance
d’intelligence, de sens de la gestion  mais aussi d’imagination pour redresser dès à
présent  une ville et des équipes en déshérence
totale. A suivre !





 




Admin · 498 vues · 0 commentaires
Catégories: Première catégorie

Election partielle de Vézelay : le tournant ?

09 Jul 2013 

Deux surprises à l’issue du scrutin du 7 juillet.
Le taux de participation tout d’abord. 150 votants, soit plus de 50 % des inscrits, qui se sont déplacés !

Il n’y aura eu en définitive, après bien des hésitations et des tractations qui se sont poursuivies jusqu’au 6 au soir, qu’un seul candidat : Hubert Barbieux qui a réussi son pari avec 139 voix qui se sont portées sur son nom. Personne, proche de l’équipe actuelle, n’a eu le courage et pour cause de se présenter…

Ce chiffre traduit la volonté des Vézeliens d’en finir avec des équipes incapables d’assurer une bonne gouvernance et qui laissent Vézelay dans la situation pitoyable que nous connaissons. C’est pour élire un homme nouveau étranger au marigot clanique que la mobilisation, très substantielle pour une élection complémentaire, s’est faite. Il faut y voir un signal fort pour les prochaines municipales celui d’en finir avec l’ère des Villiers et consorts. Souhaitons que cette volonté soit bien perçue et incarnée par le nouvel élu.

 

Admin · 539 vues · 0 commentaires
Catégories: Première catégorie

Election partielle de Vézelay : où sont les candidats ?

03 Jul 2013 

Dimanche on vote à Vézelay afin de désigner un nouveau conseiller. Cette partielle en première analyse ne paraît pas enthousiasmer les foules. Les panneaux électoraux ressortis pour la circonstance restent vierges de toute affiche. Aucun bulletin n’a été déposé dans les boîtes aux lettres…

Alors pour qui va-t-on voter ?

Un seul candidat s’est à notre connaissance déclaré, au travers d’un court article paru dans l’Yonne : Hubert Barbieux. Il aurait, dit-on, l’avantage d’être nouveau de ne pas être inféodé à ces tristes personnalités qui lentement mais sûrement ont amené Vézelay dans la triste situation qui est désormais la sienne. Mais à côté de cette candidature officialisée, il se murmure qu’au moins deux si ce n’est trois candidats porteront au dernier moment leur bulletin en mairie. Suivant en cela une tradition clanique qui va à l’encontre de la pratique démocratique.

Il va sans dire que ce scrutin, malgré son enjeu limité, revêt une importance certaine. C’est peut-être cette voix qui départagera les deux groupes ennemis qui coexistent dans le Conseil municipal lors de la désignation du maire. Cela permettra par exemple de voir si Villiers a perdu la main. Il est certain que le maire élu même si ce n’est que pour quelques mois, risque d’être en position de force pour aborder les prochaines élections municipales. Cela mérite réflexion pour dimanche.


 





Admin · 400 vues · 0 commentaires
Catégories: Première catégorie

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Page suivante

Derniers commentaires

Aucun commentaire.

Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens